LIVRAISON OFFERTE POUR TOUTE COMMANDE SUPÉRIEURE A 200€
Logo de la Maison Douillet

Guide d'entretien.

Comment prendre soin de vos vêtements.
Ce guide d’entretien vous accompagne pour prendre soin des différentes matières que nous développons.
Chaque matériau, chaque tricot, chaque ouvrage nécessite une attention particulière – et ce guide vous aide donc à appliquer les bonnes pratiques pour entretenir votre vêtement.
Nous partageons ici toute l’expertise que nous avons acquise sur l’entretien spécifique à chaque matière.

Généralités sur l'entretien de la laine

La laine est une matière d’origine animale, qu’il convient d’entretenir avec précaution. Nous utilisons des fibres de sources différentes pour nos différents vêtements (laine mérinos, cachemire, etc.). Des bonnes pratiques d’entretien peuvent être appliquées à tous les vêtements en laine – à l’exception des fourrures.

Aérez votre laine
Toutes les laines, naturellement respirantes, nécessitent un lavage très peu fréquent.
La capacité d’absorption et d’évacuation de la laine, en fait une matière capable de se “renouveler” facilement – elle ne piège pas les odeurs.
Nous recommandons donc d’aérer au maximum vos vêtements entre chaque utilisation, et d’éviter ainsi un lavage à l’eau. Pour un bonnet, vous pouvez par exemple envisager un ou deux lavages par saison uniquement.

Lavez votre laine
En cas de lavage à l’eau, nous recommandons d’être particulièrement attentif à deux facteurs : la température de l’eau et le frottement.
En effet, la laine est un matériau qui peut “feutrer” sous l’effet d’une température élevée, couplée à un frottement excessif.
Pour éviter tout feutrage et diminution de la taille de votre vêtement en laine, nous recommandons vivement un lavage à la main, avec un peu de savon ou de lessive naturelle, une température froide à tiède et des mouvements délicats.
Si vous voulez laver à la machine votre vêtement en laine, il est impératif de ne jamais dépasser une température de 30 °C et une vitesse d’essorage de 800 tours par minute.

Séchez votre laine
Le séchage sera effectué à plat pour éviter à l’article de se déformer sous l’effet de la gravité.

Stockez votre laine
Pour éviter tout contact avec des insectes pouvant endommager votre vêtement – notamment les mites – nous recommandons de les isoler dans votre penderie. Vos vêtements peuvent être rangés dans un sac ou une pochette en coton. Pendant la période estivale, vous pouvez isoler vos vêtements les plus chauds (rangement en sac plastique et en carton).

Le Cachemire Régénéré

Le cachemire régénéré est une matière spécifique, créée à partir de fibres entièrement recyclées. Ces fibres sont moins élastiques que les fibres vierges et nécessitent donc un entretien particulier.

Un vêtement en fibre régénérées pourra se détendre légèrement après plusieurs utilisations.
Pour retrouver la forme initiale du tricot, nous préconisons un lavage à la machine plus régulier que pour les vêtements en laine vierge (entre 2 et 4 fois par saison, selon le taux d’utilisation du vêtement).

La Laine Bouillie

La laine bouillie est une maille de laine tricotée puis feutrée donnant un aspect léger et solide au vêtement. C’est un matériaux qui, bien que très résistant, nécessite néanmoins un entretien particulier.

Nous conseillons un lavage mains en limitant la friction et la torsion sur le vêtement, cela pourrait déformer le vêtement. Appliquez un détergent doux et faire tremper dans de l’eau tiède, puis rincer.

Pour éviter un feutrage supplémentaire, il est conseillé de ne pas laver le vêtement trop chaud (30° maximum). Un lavage en machine est néanmoins possible (programme laine : 30°/ 800 t/m maximum). Ne pas utiliser d’assouplissant ou de détergent. 

Séchage à l’air libre.

La Fausse-Fourrure de laine

La fausse fourrure de laine est une matière qui doit être lavée à sec uniquement.
Si vous voulez nettoyer localement votre fourrure, vous pouvez asperger légèrement d’eau la zone à nettoyer et brosser délicatement dans le sens du poil (à l’aide d’une brosse à dent, ou d’une petite brosse).
Pour tout autre type de lavage, ne vous recommandons de vous tourner vers un spécialiste du nettoyage à sec.

Lavage

Le coton biologique déperlant sans fluorocarbone (PFCs) est imprégné d’une cire imperméabilisante, il nécessite donc des conditions d’entretien particulières. Il est d’abord recommandé de limiter le lavage des vêtements cirés. L’enduit appliqué pour imperméabiliser le vêtement va perdre en efficacité à force de temps et de lavage. Si une tache apparaît, privilégiez un lavage à l’éponge.

Néanmoins, le lavage machine est possible à 30° maximum avec une lessive liquide pour tissu délicat et sans adoucissant (ce dernier, conçu pour rester sur le tissu, risque de diminuer son pouvoir déperlant).

Le séchage doit être à l’air libre et le repassage sans vapeur, ne devant pas dépasser 150°, ce qui correspond au programme laine.

Le repassage améliore la teinte et la performance déperlante après le lavage.

Réactivation du traitement déperlant

Après une trentaine de lavage, il est recommandé de traiter à nouveau son produit pour qu’il retrouve son efficacité déperlante initiale. Si vous avez un doute, un simple test peut être réalisé, il suffit de faire couler un filet d’eau sur le tissu, si l’eau est absorbée, un traitement est envisageable.

De par notre engament, nous utilisons un tissu avec un traitement déperlant sans perfluorocarbures pour limiter les dangers sur la peau et l’environnement. Il est donc recommandé d’utiliser un produit déperlant sans PFC.

Maison Douillet